Image Hero

Actualités

27 novembre 2017 : Les experts-comptables vont-ils s’intéresser aux micro-entrepreneurs ?

Pierre Godet, directeur du bureau Sadec-Akelys de Paris, estime pour sa part que les autoentrepreneurs peuvent être considérés par les experts-comptables comme une cible pour deux raisons : "Ils ont besoin d’un accompagnement pour déjouer les pièges du dispositif et représentent, pour partie, de futurs chefs d’entreprise". Il cite l’exemple d’un de ses clients, musicien et auto-entrepreneur, dont les prestations remettent en cause les droits au chômage en tant qu’intermittent du spectacle. "Nous pouvons les aider à se poser les bonnes questions", indique cet expert-comptable, qui par ailleurs entend se positionner aux côtés de créateurs d’entreprise. Certes, tous les auto-entrepreneurs n’ont pas vocation à diriger une TPE, mais le dispositif est souvent utilisé comme une rampe de lancement. La réforme devrait d’ailleurs renforcer le besoin en conseil. "Nous réfléchissons à enrichir l’offre dédiée aux créateurs d’entreprise d’un volet spécifique, simple et entrée de gamme, adapté aux besoins des auto-entrepreneurs afin de pouvoir les accompagner", ajoute Pierre Godet. Une offre qui devrait voir le jour dès le début de l’année 2018.