Image Hero

Actualités

Inquiétudes sur les payes du mois de mars

Toutes les entreprises qui ont recours au chômage partiel et qui ont ouvert un dossier de demande d'indemnisation n'auront pas forcément satisfaction... Face à la demande, le gouvernement a dû préciser les contours d'attribution du dispositif d'indemnisation.

" Maintenant que les dossiers sont ouverts il y a une réelle inquiétude sur les paies du mois de mars ", explique Olivier Drouilly, Pdg de Sadec-Akélys, cabinet d'expertise comptable, d'audit et de conseil. 

L'avalanche d'effet d'annonce du gouvernement avec un manque de précision avéré provoque l'émoi au sein des services finance et RH de bon nombre d'entreprises. La mise en place du chômage partiel et de son indemnisation par l'État notamment est un sujet d'inquiétude pour beaucoup et symptomatique de la situation.

En effet, devant l'engouement pour ce dispositif, les pouvoirs publics ont été obligés de recadrer les mesures d'indemnisation. Ainsi, uniquement les entreprises en difficulté à commencer par celles qui ont l'interdiction d'exercer seront indemnisées. Pour les autres demandes le doute plane car aucune définition d'"entreprise en difficulté" n'est donnée par l'Etat.

 

Pour en savoir plus, lire l'article paru dans DAF MAGAZINE le 31 mars 2020 et accessible à l'adresse : DAF MAGAZINE